Née salope, Gwen ne fait que suivre sa destinée de nymphomane

Posté dans : Non classé | 0

passion-hd-2c946

 

La poursuite des activités de la nuit précédente était hors de question après la tôt le matin un appel téléphonique qui a donné Tim et Gwen exactement trois heures à l’avance de l’arrivée imminente de Katherine Deanna.

Leur plus jeune fille avait reçu le don inattendu de certains jours de semaine au large de la station à Gulf Shores elle travaillait au cours de vacances d’été, et un retour à la maison pour voir la famille, cheval, et les amis était son choix sur la façon de les dépenser. Le collégien excité était déjà sur la route quand elle a appelé avec les nouvelles, l’envoi de ses parents dans des préparations paniqués, stockage précipitamment le réfrigérateur et faire des plans pour le dîner du dimanche pour toute la famille.

trois prochains jours de Gwen ont été remplis avec les allées et venues de film porno gratuit entrecoupées de promenades jusqu’à la ligne de crête avec les deux filles. Elle a été très heureux d’avoir les choses comme elles étaient quand les filles étaient à l’école secondaire, à nouveau en mesure de mettre sous clé les sentiments qui était réveillé au cours des dernières semaines en faveur d’un retour à la maternité active, même de revenir à chemises de nuit pleines à l’heure du coucher, au grand dam de Tim. Le sexe était également sur le verrouillage de la connaissance que sa fille était « dans la chambre d’à côté ». Bien sûr, demandant KD de la chemise de nuit dans son armoire était tout simplement pas possible, Gwen se disant qu’elle «ne voulait pas créer des tensions dans la maison. »

Il était avec le coeur lourd que Gwen a regardé peu SUV de sa fille sortir de la cour sous un ciel assombrissement jeudi matin. Elle avait promis au moins une autre visite avant la rentrée scolaire, et sa mère destinée à la tenir cette promesse.

Une pluie constante a commencé au moment où le dernier des camions sont rentrés ce soir. Une baignade était hors de question, et le dîner et de la télévision a servi de divertissement Nelsons cette nuit. Tous deux étaient au lit à 9, Gwen de revenir au son t-shirt dans l’espoir Tim pourriez attraper le soupçon et son ravir, mais lui, il dormait peu après avoir glissé sous les couvertures. Gwen se réprimanda pour revenir à ses pensées dépravées si peu de temps après le départ de sa fille.

Le rêve est revenu cette nuit. Elle était de nouveau sur les mains et les genoux, un collier de cuir autour du cou avec une avance de fuite hors derrière elle, tenue par quelqu’un qu’elle n’a pas pu identifier. Là encore, les hommes nus étaient autour d’elle, en pointant et en se référant à des morceaux de papier qu’ils détenaient dans une main tout en caressant leurs incroyablement gros paquets avec l’autre. Elle a fait en sorte de garder les jambes écartées autant que possible de leur offrir une vue à ses parties les plus intimes et d’encourager leur auto-pleasuring, mais la cravache fourré et poussé de toute façon.

« Les gens, s’il vous plaît votre attention sur l’anneau central, » une voix profonde explosé sur un haut-parleur de quelque part dans l’obscurité derrière l’anneau de spectateurs. « Notre prochain article mis aux enchères est une femme plus âgée en excellente santé et la forme physique. Ce qu’elle 44, très affable et facile à former, mais monté avec parcimonie-toutes les parties importantes sont presque comme neuf, je parie, » la voix a annoncé rire dispersés. « Deux enfants, de sorte que la plomberie fonctionne, mais elle est vraiment seulement été utilisés pour la reproduction sélective et le travail agricole. Les enchères commencent à 7000, dois-je 7000? »

« 10.000, » est venu à l’appel d’une femme de sa gauche. Elle reconnut la voix sans regarder. Mlle Else Ritter avait placé une offre sur son élève.

Gwen se réveilla du rêve, le cœur battant sauvagement. Révulsion et de honte mélangée avec de l’adrénaline et l’excitation. Un rapide coup d’œil à l’horloge a montré 4h du matin, et elle savait qu’elle recevrait pas plus de sommeil cette nuit. Avec un soupir, se serrant la main atteint pour sa robe et la femme tourmentée dirigea vers la cuisine.

Tim l’a trouvée à la table quand il se leva à 6, en sirotant un café et regarder par la fenêtre à la pluie battante. « Missing KD? »

« Uh-huh,» répondit-elle honnêtement. S’il a choisi de croire que était la raison de son lever tôt, tant mieux.

« Peut-être que nous pouvons faire un voyage là-bas, dans le courant des prochains week-ends et la surprendre, » il a offert comme il embrassa le haut de sa tête.

« Ce serait bien. »

Camions ont été chargés sous le couvert ce matin, et Gwen a été encore se soucier de sa promenade prévue avec Natalie tard. Le temps était certainement pas coopérer; auraient-ils annuler? Elle ne savait pas qu’elle voulait parler de l’évolution de ses rêves tordus et ce qu’ils signifiaient pour sa santé mentale, mais elle voulait la possibilité doit-elle trouver le sexe hard. Elle a également juste aimé l’idée d’avoir un ami à proximité, le nouveau concept d’une confidente réconfortant.

Le téléphone a sonné. « Hey Gwen, il est Nat. ».

« Salut, » répondit Gwen, essayant de faire correspondre salutation enthousiaste de l’autre femme.

« Donc, il ne semble pas que le beau temps de conduite aujourd’hui, » elle a commencé. Le cœur de Gwen a coulé à l’idée de ce qu’elle savait qui allait arriver. « Mais je pensais», a poursuivi sa soeur-frère, «que peut-être vous voulez venir ici pour le déjeuner aujourd’hui. Vous avez été si gentil, me laisser rouler et utiliser votre piscine, et il est probablement mon tour hôte de la Journée de la fille, de toute façon.  »

«Je serais ravi de, si elle est pas trop de problèmes, » Gwen a répondu rapidement.

« Super! C’mon baisse d’environ 11. Je veux vraiment entendre comment la Chambre de commerce le dîner est allé, et je l’entendis KD était en ville. »

Gwen est arrivé 5 minutes plus tôt. la maison de son frère était seulement 3 rues au-dessus de la maison de ses parents, et même si elle n’a pas suivi le même schéma de surestimation opulente les petites maisons dans cette partie de la ville étaient célèbres pour, elle a dû admettre qu’il était un un peu plus élégant que sa propre maison de ranch. Gwen a ri. Il y avait là Natalie, vivant dans une maison qu’elle n’a probablement jamais pu rêver de la croissance, tandis que Gwen a vécu dans une maison de ses parents certainement jamais imaginé pour leur fille. Et pourtant, les deux femmes semblaient satisfaits de la façon dont leurs vies ont pris la piste de l’autre. Natalie se tenait à la porte comme Gwen est venu la promenade.

« Allez dans » la blonde appelé comme elle ouvrit la porte. Les femmes étreint et déplacés à travers le couloir à la cuisine. « Nous avons voulu manger dans la véranda, » Natalie offert. « La salle à manger est tout simplement trop formelle. »

« Où sont les enfants? »

« Annie est au travail, et Tyler à la maison en jouant les jeux vidéo de son ami. Il suffit de nous le buste jusqu’à l’endroit.

Les femmes bavardaient pendant qu’ils préparaient le repas, une bouteille de vin split entre elles tandis que la pluie battait sur le toit de verre du solarium au-delà de la barre de petit déjeuner. Ils ont mangé un peu, et beaucoup parlé. Gwen versait son deuxième verre quand une brève image d’être nu et exposé flashé spontanément dans ses pensées de la veille, la Salope rire sur son épaule à la mémoire pervertie, et elle impulsivement décidé qu’elle devait demander à sa belle-sœur, beau-frère de la signes avant-coureurs potentiels du rêve. « Natalie, je peux te demander quelque chose? »

« Bien sûr. »

la bouche de Gwen ouvert, mais maintenant la question troublante coincé dans sa gorge. Malgré ses soucis, il était juste un rêve trop malade pour admettre avoir. Une femme et mère, tenus en laisse et à quatre pattes comme un animal? Absolument dégoûtant! Dans la panique, sachant Natalie attendait quelque chose d’important, la femme du mal saisi sur un sujet seulement légèrement moins embarrassant. balayage nerveusement la salle pour les oreilles indiscrètes, elle s’expulsé pour rien dire en premier lieu que les mots ont chuté sur. « Comment avez-vous appris comment, euh, d’embrasser un homme … là-bas? » Gwen enfouit son visage dans ses mains. « Gawd, je suis désolé, » dit-elle sourdement, « qui est une chose inapproprié de demander à votre belle-loi. »

Natalie rit. « Me demander de passer la journée au Country Club seul avec votre mère est inapproprié. Cela, pas tellement. » Elle parlait d’un ton sérieux, comme si son esprit était ailleurs. « Je pense que le premier couple de garçons étaient tellement heureux d’être avoir quelque chose-rien -. Fait à leurs bites qu’ils ne seraient probablement pas plaint si j’avais été en laissant des traces de morsures Donc, je suppose que vous pouvez les appeler ma video porno amateur. Ensuite, il y avait un gars qui aimait à parler quand je lui souffler, alors je suis un bon sens là-bas, et … eh bien, mon colocataire m’a donné quelques conseils, aussi.  » Son attention est retourné à la femme mortifié en face d’elle. « Pourquoi demandez-vous? »

passion-hd-2ca40

 

« Oh, pas de raison … »

«Penser de lui donner un essai? »

Gwen rougit. « Eh bien, je sorte de déjà fait … je baisais Tim … l’autre soir, et utilisé ma langue aussi, » at-elle ajouté précipitamment. « Il semblait aimer ça, mais je ne sais pas s’il venait juste d’être belle … »

Natalie rit. « Je ne pense pas avoir jamais rencontré un homme qui te laisser faire ça juste pour être agréable. At-il descendre? »

Gwen abord pensé que Natalie demandez peut-être si Tim avait été au-dessus d’elle, mais elle a réalisé qu’elle voulait dire autre chose. « Il l’a fait, » elle a été bénévole, peu disposés à partager à quel point il l’avait fait.

« Qu’est-ce que vous pensez du goût? »

Gwen rougit furieusement, maintenant comprendre pleinement sa sœur-frère la ligne de questionnement de. « Oh mon Dieu, non, je ne le laissa pas … terminer de cette façon – je ne lui a même pas mis tout le chemin dans ma bouche Vous ne laissez pas les hommes qui, pensez-vous.? » Elle recula de la hardiesse de sa question, devinant déjà la réponse, et sachant que le seul homme qui pourrait être donné cette occasion était le frère de Gwen.

« Bien sûr, pourquoi pas? Ne pas faire grand chose pour moi, mais la plupart des gars agissent comme vous leur avez donné un cadeau précieux. Il ne goûte pas beaucoup, peut-être un peu bleachy et salé, et les choses qu’ils mangent et boivent peut avoir un effet aussi. Coffee rend plus amère, jus de fruits, il peut être plus doux.  » Gwen a regardé dans le réfrigérateur à proximité et de la pensée des trois cartons de jus d’orange qu’elle connaissait étaient sur la porte, puis détourna les yeux. « Faire un essai la prochaine fois. Je parie que Tim va écrous. Si vous ne voulez pas à avaler, cracher dans l’évier ou le laisser tourner à droite vers le bas leur bite. La plupart des gars sont reconnaissants du fait que vous laissez leur sperme dans la bouche si vous avalez ou non. il n’y a pas presque autant cum que l’on ressent quand il est dans votre bouche … alors, at-il rendre la pareille?  » Le regard confus sur le visage de Gwen a clairement indiqué qu’elle ne comprenait pas. « At-il descendre sur vous? »

« Oh non, je ne serais jamais lui demander de faire ça! »

« Pourquoi pas? Ce qui est bon pour lui est bon pour vous. Certains gars ont besoin d’encouragement et d’accompagnement, mais une fois qu’ils obtiennent un indice, il se sent vraiment, vraiment bon. Comme, bon orgasme. »

«Je sais comment il est bon, » Gwen répondu défensivement. « Il est tout simplement pas le droit pour une femme de demander à un homme de faire cela. »

Natalie regarda sa sœur-frère soupçonneux. Il y avait quelque chose de plus à ce dernier commentaire … Enfin, elle se leva. «Reste là-je quelque chose pour toi, » elle a appelé comme elle a quitté la salle, pour réapparaître un moment tenir plus tard une boîte en carton. Natalie doucement le mettre en face de sa sœur-frère. « Pour toi. »

« Qu’est-ce que c’est? » Gwen pleuré avec surprise, l’examen de la boîte pour trouver des indices.

« Pour vous, » a répété Natalie. « Pour l’ouverture. Je sais combien ce fut pour vous de parler de choses, et je veux que vous sachiez combien je suis honoré que vous me assez confiance pour le faire. Il me confirme un peu comme un être humain bienveillant, tu sais ?  »

Les yeux de Gwen embué. «Je dois te remercier pour l’écoute et ne pas dire tout le monde, ou me dire que je suis fou. »

« Je pense que vous êtes un produit de votre environnement, et je pense que vous avez pris les premières mesures pour changer ce que vous êtes et ne sont pas. Peut-être que ce don aidera », a déclaré Natalie avec un demi-sourire. « Ouvrez-le. »

Gwen a utilisé un couteau à beurre à proximité pour couper ouvrir le ruban adhésif maintenant les rabats de la boîte ensemble avant de les replier. Sur le dessus de l’emballage de protection était un petit catalogue d’une société appelée Sensual Sensations, et bien que la conception de la couverture ne donne aucune indication quant à ce qui peut être à l’intérieur, le nom lui-même a donné Gwen pause. Soigneusement elle a enlevé la paperasse et atteint pour le premier paquet de mousse enveloppé, le tir Natalie une remise en cause rapide coup d’œil. La seule réponse qu’elle a obtenu était un sourcil levé et un clin d’œil à retourner son attention sur le porno mature. Doucement, elle déroule l’emballage de la boîte rectangulaire longtemps.

L’image sur le côté a montré un long manche blanc surmonté d’une balle de tennis comme la poudre dôme bleu. Gwen savait ce qu’il était.

« Voilà une baguette magique, » Natalie offert utilement. « Il est une sorte de vibrateur. Très puissant, sans doute parce qu’il est un plug-in plutôt que la batterie. Si je veux frotter un rapidement, qui est mon aller à. »

« Oh, mon, » répondit sa sœur-frère comme elle nerveusement regardé autour pour tous ceux qui pourraient avoir marché sans prévenir. « Je vous remercie. » Elle délicatement mis l’instrument sur la table et a atteint pour son verre de vin avant de prendre le prochain point sur le récipient en carton. Elle était plus petite que la première boîte, mais de forme similaire. Encore une fois, elle déroula la mousse, cette fois de trouver une image sur l’emballage d’un bleu objet phallique-forme translucide. Petits roulements à billes blanches tour de la crête derrière une tête de pénis stylisée à une extrémité, et ce qui semblait être une paire d’oreilles de lapin projetées depuis mi-chemin en bas de la tige. Une poignée blanche, avec plusieurs curseurs, plafonné l’autre extrémité.

« Un lapin, » prononcé Natalie. « Juste comme mon lapin bleu. Il vibre, et ces petites boules blanches tournent en rond quand vous le mettez en vous, et les oreilles de lapin alignent avec votre clitoris. Il est comme le couteau suisse de vibrateurs. »

« Encore une fois, je vous remercie», a déclaré Gwen, plus qu’un peu énervé. « Mais vous ne devriez pas avoir. »

« Il devrait y avoir une chose de plus là-bas », a déclaré Natalie, ignorant ses protestations.

Gwen atteint pour récupérer le dernier élément, surpris par son poids, déjà conjecturer ce que cela pourrait être basée sur la façon dont ses doigts saisis la coque en plastique dur qui semblait envelopper il. Retirer de la douille de la mousse elle a confirmé les soupçons, mais elle était encore un peu rebuté par la taille, le périmètre et la stature de la couleur chocolat pénis en caoutchouc et les testicules qu’elle tenait à la main. L’objet était incroyablement grande aussi grand que les pénis qu’elle avait imaginé dans ses rêves et Gwen voulait douter qu’il pourrait tenir dans une femme normale, même si elle savait la vérité.

« Votre propre M. Majestic », a déclaré Natalie. « Je ne savais pas si vous étiez dans le tout de la BBC, mais je sais Adam aime la façon dont la mine contraste avec ma peau. »

« La BBC? » Gwen a demandé, ignorant que la télévision britannique était connu pour l’arme qu’elle tenait dans ses mains.

« Big Black Cock. Une sorte de fantaisie populaire, surtout ici dans le Sud, je serais prêt à parier. Si grand, si tabou …» rigola sa sœur-frère.

« Merci, je ne sais vraiment pas quoi dire, » Gwen balbutia, mettre doucement le journal massif dans la boîte avant de remonter à embrasser sa sœur-frère. «Je suis vraiment touché que vous souhaitez passer par tout cet effort pour moi. »

« Quinze minutes sur un site web est sans aucun effort,» rit Natalie. « Et il devrait y avoir un DVD là aussi pour vous montrer comment utiliser et prendre soin d’eux. »

« Oh, je sais tout à ce sujet, » Gwen répondu rapidement avant claquer sa bouche fermée.

« Comment le sais-tu? » Natalie a demandé lentement. «Je croyais que vous ne disposez pas de tous les jouets de votre choix. »

La brune pâlit, incapable et peu désireux de fabriquer un mensonge pour expliquer son lapsus, les larmes aux yeux. Natalie regretta aussitôt sa ligne de questionnement et se leva pour l’embrasser. « Hey, je suis désolé, cela n’a pas été équitable. Peu importe ce que je dis. Ce ne sont pas mes affaires. Vous n’êtes pas obligé de répondre à moi pour quoi que ce soit. »

Gwen a accepté l’accolade et l’a retourné. «Je ne dois rien … comme ça, » Elle renifla tout en pointant à la boîte. Une grande envie de Uncage le spectre d’un sombre secret sale qu’elle avait enfermé toutes ces années ont passé sur elle. Je ne sais pas si nous serons en mesure hide il à nouveau, la Dame conseillé inquiétant, mais la femme en détresse impulsivement a décidé de prendre ce risque. « Natalie, il y a quelque chose que je vous ai pas dit, quelque chose que je ne l’ai jamais dit à personne. Eh bien, Tim sait un peu», corrige-elle, « mais pas toute l’histoire. Si je vous ai dit, je vous promets de ne rien dire quelqu’un d’autre, pas même Adam?  »

« Vous savez ce que vous dites est en sécurité avec moi, » dit-elle doucement, comme elle apaise la femme en sanglotant. « Mais on n’a pas besoin d’en parler si elle est trop douloureux. Je comprends et ne mettent pas à nouveau. »

« Non, non, je veux obtenir ce ma video sexe, je dois enfin dire à quelqu’un. Je l’ai gardé ce secret pendant si longtemps. Je veux que vous sachiez comment … pourquoi je pense que je pourrais être la façon dont je visité dernièrement, pourquoi je pense que je suis malade mentalement et besoin d’aide.  »

Natalie récupéré une boîte de mouchoirs à partir du compteur et le posa sur la table avant de vous asseoir et de mettre la main sur sa sœur-frère de. « Prenez votre temps. Vous n’êtes pas malade, vous êtes un être humain, même si parfois je pense que vous voulez faire semblant que vous n’êtes pas. »

Gwen se redressa et essuya ses yeux et le nez, puis prit une profonde inspiration et une gorgée de vin en bonne santé. En regardant dans son verre, elle a commencé à voix basse.

« Natalie, je ne sais pas combien d’Adam vous a parlé de ce qu’il était de grandir dans notre maison. Mes parents avaient nos vies assez bien planifié pour nous. John et Adam allait devenir avocats et de rejoindre le cabinet, et moi, bien, je suis sûr que ce qu’ils avaient à l’esprit pour moi était l’école privée pour filles on m’a envoyé à, suivi de trois ans à l’alma mater de ma mère d’obtenir un diplôme, je ne serais jamais utiliser, puis mariée à l’un des partenaires juniors de l’entreprise dans une sorte d’alliance politique à produire des bébés d’avocat et de continuer la lignée pendant que j’aidé ma mère à planifier son prochain grand événement social.

Eh bien, d’abord Jean leur déçu en obtenant son diplôme et une prise de position auprès de cette société à Seattle, puis moi … l’été après mes études secondaires je vis un emploi ouvrant posté au centre équestre je prenais des leçons à. Ils étaient à la recherche d’un palefrenier, donc j’appliqués sans le dire à mes parents et a obtenu le poste. Ma mère et mon père ont été consternés quand ils ont découvert! Imaginez leur fille pelleter du fumier, quels seraient leurs amis pensent, mais ils se livraient mon coup de tête, pensant probablement que je verrais comment dur travail réel était et viennent ramper à la maison pour revenir dans leurs bonnes grâces.

Natalie, j’aimé le travail! Il n’a pas prêté beaucoup, mais j’était autour des chevaux toute la journée, je devais ma petite chambre dans le dortoir, et j’eu une voiture, mon père m’a donné rentrer à la maison quand je revins à moi. Je suis indépendant pour la première fois de ma vie!

Eh bien, environ un mois après avoir commencé, je me suis promu au moniteur d’équitation. Le travail est venu avec plus d’argent et un petit studio qui donnait sur l’un des manèges couverts. Je suis dans le ciel! Bien sûr, je ne l’ai dit à mes parents ma promotion, je craignais qu’ils pourraient me faire sortir, ou rendre les choses si désagréable pour les gens qui appartiennent à l’écurie qu’ils allaient me tirer.

Une semaine après avoir commencé à enseigner, mon patron, Mlle Ritter, attendait pour moi après avoir terminé avec une classe de dressage pré-ado. Je suis en admiration devant cette femme! Elle était autrichienne, je suppose que dans la mi-trentaine, environ 6 pieds de haut avec de longs cheveux blonds qu’elle portait dans une tresse serrée, très formel avec posture parfaite et jamais un sourire. Les palefreniers l’appelait la «Prusse Princess ‘et’ Nordic Casse-Noisette » derrière son dos. Je pense que même les propriétaires avaient peur de her– Mlle Ritter avait été sur deux équipes nationales autrichienne au moment où elle avait mon âge, et a été si hautement considérés comme un instructeur et traduits dans autant les revenus des cours particuliers avec des coureurs de partout le monde qu’ils laissent à peu près faire ce qu’elle voulait.

Elle a dit, ‘Miss Curran, vos compétences d’enseignement sont suffisantes pour les petites filles dont les pères ont plus d’argent que de bon sens, mais vous aurez besoin d’une rencontre infidèle tout à fait d’instruire ceux qui savent quelle extrémité d’un cheval le bit appartient. Vous viendrez à mon appartement à 7 heures ce soir pour commencer votre formation. Comme je suis sûr que vous êtes au courant, je méprise retard. Elle n’a même pas me donner la chance de répondre, tout tourna les talons et se dirigea hors tension. Je suis stupéfait, j’allais pour obtenir l’enseignement privé de l’un des meilleurs coureurs du monde!

Je suis tombé de ma dernière leçon à son appartement et il y en ai une minute d’avance. Je l’ai entendu dire «entrer! dès que je frappe.

J’ouvert la porte et regardé. Elle avait une très ordonnée appartement d’une chambre avec un balcon qui donnait sur le manège et à travers la fenêtre de mon appartement à l’autre bout du bâtiment. Mlle Ritter était assis derrière un bureau hors à ma droite. «Vous êtes à l’heure, un début prometteur, dit-elle sans lever les yeux de ses papiers. Sa plume a cessé de bouger et elle leva les yeux vers moi. «Mais tu pues, fille! elle a dit. «Une journée avec les chevaux dans cette chaleur impies vous rend offensive à mes sens! Vous devez baigner avant de commencer votre leçon!

passion-hd-03acc

 

Je dis: «Oui madame, et a commencé à courir vers mon appartement.

«Je ne veux pas attendre pour vous! elle m’a crié dessus. ‘Vous pouvez utiliser ma douche. Soyez rapide à ce sujet.

Je gelé comme un cerf dans les phares, totalement incapable de donner un sens à ce qu’elle me disait. Mlle Ritter a impatient et pointé sur une porte dans la salle de séjour et est retourné à ses papiers alors que je me précipitai dans sa salle de bain et ferma la porte derrière moi. I était sous la douche avant d’avoir eu ma première attaque de panique. Je n’ai pas de vêtements propres pour se transformer en! Si je mets mes vêtements d’équitation de retour sur, je vais à puer aussi mal en sortant de la salle de bains que je ne vais en! Je décidai je voudrais essayer d’expliquer le problème à travers la porte, alors je fini et éteint l’eau. Je glisse le rideau ouvert et a obtenu le choc de ma vie! Mlle Ritter se tenait là, tenant une serviette et une robe blanche. Criai-je un peu et essayé de me couvrir avec un bras et attrapé par le rideau de douche avec l’autre main.

Elle soupira et me parlait comme je suis un enfant. ‘Fille stupide. Pensez-vous que je l’ai jamais vu une femme nue avant? Mlle Ritter tendit la serviette pour moi, que je saisis pour tout elle a raccroché la robe sur un crochet, se tourna, et partit. Je me suis séché aussi rapidement que possible et a décidé la robe était mieux que rien, car au moins il m’a couvert du cou aux chevilles. Je l’ai vérifié à trois reprises pour vous assurer qu’il est bien fermé avant de quitter la salle de bain.

J’ai eu quelques autres surprises lorsque je suis entré dans la salle de séjour. D’abord, elle avait changé de ses propres vêtements d’équitation dans une robe correspondant à celui qu’elle m’a donné. Je ne pouvais pas empêcher de remarquer que, si le mien était long et semblait couvrir complètement moi, la sienne est venu à mi-cuisse et était presque scandaleuse dans la façon dont elle étreint son corps. Je suppose que cela fait sens, car il était probablement la même robe à deux organismes très différents.

Deuxièmement, elle avait un verre de vin d’attente pour moi. Je ne l’avais jamais eu une boisson alcoolisée avant, et qu’elle me donne un m’a fait sentir très adulte, presque comme si je suis son collègue plutôt que d’une bête de dix-huit ans, étudiant d’équitation. J’essayé de l’imiter et pris une gorgée quand elle l’a fait. Je suis presque étouffé sur elle, mais elle ne semble pas remarquer et commencé à parler.

‘Miss Curran, vous êtes doué avec les chevaux, et, par conséquent, pas une perte de mon temps. Cependant, vous ondulantes et mélangez à peu près aussi si vous êtes un voleur qui souhaitent éviter la détection. Un cavalier accompli chevauche avec aisance. Votre tête doit être en place, les yeux vers l’avant, le dos droit. Ces traits doivent vous suivre de votre monture. Lorsque vous marchez, vous marchez avec un but. Vous êtes une force à laquelle il faut compter. Les deux humain et la bête peut voir que vous êtes en contrôle de votre situation et ses environs et se plier les autres à votre volonté. Ce soir, nous allons commencer à vous apprendre à rendre le monde vous respecte, peut-être même vous craindre. Elle prit une autre gorgée de son vin, et je fait la même chose. Elle est venue vers moi, me prit le verre et le posa, puis ramassé une cravache. «Tenez-vous droit, dit-elle. Je faisais de mon mieux, de raidissement comme une planche soldats comme je l’avais vu faire.

«Vous n’êtes pas dans l’armée, vous êtes un écuyère! Laissez vos bras pendre libre comme vous êtes à l’aise avec le monde, faites le dos comme il est en dessous de vous! Je vraiment essayé de regarder détendu et alerte dans le même temps, alors qu’elle tournait autour de moi. «Ach! Je vois ce ne sera pas facile pour vous! Vêtements peut masquer un manque de confiance et l’équilibre lorsqu’ils traitent avec les faibles d’esprit, mais ceux qui ont le sens de l’observation peut voir à travers la veste mieux adaptée et la culotte à la faiblesse dessous! Même sous cette beaucoup trop grande robe je peux voir vos épaules sont affaissement comme un délinquant! Mlle Ritter arrêté encerclant et me fit face. «Comme vous pouvez le voir, je semblent confiants tout correctement covered-» et puis elle a atteint pour la ceinture de sa robe, elle déliée, et l’a poussé sur ses épaules de sorte qu’il est tombé au sol’ou sans porno hard. Je pouvais rouler comme ça devant vingt mille personnes et ils seraient tous sais que je suis dans le contrôle complet.

Je baissai les yeux sur le sol dès que je l’ai vue dénouer sa ceinture, autant par honte pour ma situation à donner à sa vie privée. «Courage!» Dit-elle sèchement à moi. « Avez-vous jamais vu une femme nue avant?

Je lui ai dit, ‘Non, madame, pas vraiment, »tout en essayant de se concentrer sur une photo sur son épaule gauche.

«Je ne suis pas différent de vous, vraiment, » dit-elle d’une voix plus douce. Ouais, bien sûr, que je pensais. Elle était belle, comme elle a été sculptée, avec tonus musculaire et une énorme poitrine et une peau parfaite, presque comme si elle n ‘ t réel. Même les cheveux entre ses jambes a été parfaitement contrôlée. Rien de tel que mon petit corps court avec des taches de rousseur, des bosses sur ma poitrine, et le fouillis couvrant mes soldats.

‘Miss Curran, enlevez votre robe.

‘Excusez-moi Madame?’ Dis-je en me retournai vers elle, et tout de suite je savais qu’elle ne plaisantait pas.

‘Miss Curran, enlevez votre robe, dit-elle d’une voix qui a clairement indiqué qu’elle ne va pas demander à nouveau. «Vous pratiquerez votre posture sans le bénéfice de quoi que ce soit de se cacher derrière.

Natalie, j’était mort de peur! Je voulais tellement à court de cette pièce et ne jamais revenir, mais je savais à quel point je voulais ce travail, combien je ne voulais pas courir vers mes parents et que je ne voulais pas agir comme un peu peur fille en face de cette femme!

Je n’eu une seconde pour me convaincre que cela était mon patron et je devais faire ce qu’elle a dit, qu’il n’a pas été mon choix à faire, il était le sien. Donc, je dénoue la robe et laisse tomber. Je dois avoir essayé de me couvrir parce qu’elle m’a crié de se redresser et de maintenir ma forme.

«Excellent, vous prenez la direction. Un trait bien pour un étudiant d’avoir, et l’un vous devez vous attendre à vos élèves. Un air d’autorité vous sera bien utile.

Je sais que je tremblais quand elle me rendit mon verre à vin. « Maintenez cette. Ne renversez pas. Buvez si vous le souhaitez, mais je vous demande de maintenir votre sang-froid et appui. » Et puis elle a commencé à marcher autour de moi. Tout d’un coup, sa cravache poussé dans mon … dans le côté gauche de mon cul. Je sursautai, et une partie de mon vin renversé. «Je vous ai dit ne pas renverser, dit-elle grogna moi. «Vous allez nettoyer plus tard. ‘ La cravache est descendu plus difficile pour mes fesses cette fois, assez dur, je pouvais entendre et sentir la gifle. Je sautai à nouveau, plus de la surprise que la douleur, et je renversé un peu plus de mon vin. Je décidé tout de suite que la meilleure défense serait de commencer à boire et de prendre le niveau bas.

«Vous renversé à nouveau. Sang-froid et le roulement doivent être maintenus même à travers l’inconfort physique et mentale ». Elle a giflé la culture contre mes fesses à nouveau, mais cette fois j’était plus prêt pour cela. Il faisait encore mal un peu, cependant. ‘Mieux. Menton, me dit-elle et elle m’a tapé ci-dessous ma mâchoire. ‘Vos flancs sont fermes, et je peux voir à partir de votre tonus musculaire vous utilisez vos jambes à bon escient tout en selle. Ça c’est bon. Vous n’êtes pas pigeon doigts ou jambes arquées, aussi bon qui ne devrait être considérée coureurs dans les film sexe hard, pas accomplies. Bien sûr, les garçons comme les femmes à venir avec les jambes déjà propagé … avez-vous un garçon qui préfèrent vous avoir avec les jambes écartées, Mlle Curran?

Je lui ai dit non, et elle semblait heureuse. ‘Bien. Ils sont les distractions inutiles avec toutes sortes d’habitudes dégoûtantes ». Elle me encerclant, me regardant de haut en bas comme je l’étais un cheval qu’elle examinait des déchéances show ring « .

La mémoire fait le flash de rêve de Gwen nouveau dans sa tête, la faisant tournoyer un peu à l’association avant qu’elle poussé dehors et continuer. L’histoire était douloureux de rappeler, mais encore faut-il le dire.

« Elle a mis sa cravache sous ma … sous mes deux seins et poussé vers le haut. Je suis plus prêt cette fois, et ne broncha pas, même si je suis choqué qu’elle me toucher là. Vos seins sont bien adapté pour le ring, me dit-elle. «juste la bonne taille pour cacher sous un manteau de matin. Beaucoup de juges ont tendance à trouver coureurs qui rebondissent leur chemin à travers le cycle de distraction et peu attrayant. Je me dois utiliser un bandage athlétique à maintenir le tout en place ». Je sais que ça fait bizarre Natalie, mais je me suis senti fier, comme je l’avais gagné ce compliment, comme je l’étais une femme bonne qui n’a pas étalage de son corps. Elle a continué à me contrôler, puis rempli nos verres. Je l’avala à nouveau pour garder de se répandre, pas d’étouffement trop, et le courage, je commençais à obtenir de l’alcool a été très nécessaire. Après son retour à la bouteille au compteur, elle est retournée à son bureau et assis derrière elle, baguette-droite que jamais. «Marchez dans la chambre jusqu’à ce que je vous dis d’arrêter. » Je fis comme elle a dit, même si je suis mortifié à me montrer de cette façon. Mlle Ritter a continué de publier les corrections que je me suis déplacé, ayant moi de passer d’un côté, puis de l’autre. Je me sentais vraiment comme je suis en cours d’élaboration sur une ligne de longe t-elle. elle a dû me promène comme ça pendant une demi-heure avant elle a fait monter sur mes mains et les genoux et nettoyer ce que je renversé. Après je me suis fait, m’a dit de s’asseoir en face d’elle à son bureau. Je me sentais tellement stupide , faisant de mon mieux pour imiter sa posture en collant ma poitrine sur elle.

«Un départ acceptable, me dit-elle. «Vous ne pouvez pas être un cas désespéré. Je vois que tu as appris quatre leçons aujourd’hui; qui vous sentez-vous était plus fatigant-ceux-ci, ou dans votre propre leçon ce soir?

Le mien, je lui ai dit.

‘Je ne suis pas surpris. Je vous retiré de votre élément, votre lieu de sécurité. Cela en soi prend beaucoup d’endurance. À son tour, elle diminue très probablement votre volonté de remettre en question, de résister. Ne pas oublier que lorsque l’on travaille avec d’autres, équine et humaine.

Vous êtes inutilement timide, qui ne fait rien pour votre air de confiance. Lorsque vous projetez autorité, peu importe la situation, si vous venez d’être lancé par votre monture, ou réprimandé par un juge, ou êtes nue devant moi, vous avez appris avec succès ce que je vous enseigne l’entreprise ‘. Elle se tut un instant pour laisser couler pendant que je pris une autre gorgée de vin. Il descendait beaucoup plus facile maintenant.

«En plus de l’équilibre sous la pression et la douleur, il faut présenter le contrôle en temps de grande joie physique et mentale. Pour afficher un grand plaisir en ces temps ouvre la porte à des faiblesses potentielles qui peuvent être exploitées par d’autres plus tard. Par exemple, il ne faut pas montrer leur video porno dans la défaite de ceux qui sont en concurrence contre vous. Au contraire, vous devez faire apparaître comme si elle était le résultat attendu. Cela, à son tour, peut faire question si vous avez raison.

Contrôler ses réactions à grand plaisir physique peut être difficile, mais encore, il est celui que je crois doit être pratiquée dans le but de toutes les formes de plaisir facile à masquer et donc exploiter. Je vais le démontrer. S’il vous plaît suivez-moi, Mlle Curran.

Elle se leva et se dirigea vers une porte ouverte, jamais prendre la peine de vérifier si je suivais. Je suppose qu’elle vient de prendre je le ferais. Je marchais derrière elle et a vu qu’elle me conduit à sa chambre. Je suis presque commencé à l’hyperventilation! Je me suis dit que je ne savais pas ce qu’elle avait l’intention de le faire, mais je pense que je l’ai vraiment. Elle m’a dit de se tenir à la fin du lit où elle a pu observer ma posture, puis ouvert le tiroir sur sa table de nuit, a pris quelque chose, et assis sur le lit. Je ne pouvais pas en croire mes yeux quand elle se coucha et a ouvert ses jambes juste en face de moi!

Je savais que je ne devrais pas être à la recherche, mais je l’avais jamais vraiment pris un bon aperçu de moi là-bas, et encore moins une autre femme, et je suppose que je suis un peu curieux. Depuis le reste de son corps était parfait, je devinais ses soldats étaient parfaits, aussi, et je voulais savoir ce qui ressemblait. Ses cheveux étaient blonds, là-bas aussi, et il a fait son … pièces … très facile à voir. Tout semblait si étranger, si effrayant … mais je suis fasciné par ce qui était entre ses jambes, et d’autant plus que mon patron semblait être parfaitement à l’aise avec moi la voir de cette façon.

Elle se tourna un bouton sur la fin de la chose qu’elle avait pris dans le tiroir, et il a commencé à bourdonner. Un vibrateur! Je l’avais entendu parler à l’école, bien sûr, les autres filles parler d’eux comme ils étaient de grands substituts boyfriend, mais j’avaient jamais réellement vu.

Elle l’a mis à la tête de ses soldats et la serra un peu, ensuite poussé un doigt de son autre main dans les lèvres où je devinais son ouverture était. Elle a fait cela pendant un certain temps, une main en mouvement le vibrateur autour de l’autre main était occupé dessous. Ses hanches ont été poussée dans et hors, mais elle n’a jamais fait un son. Enfin, elle a appuyé sur le vibrateur bas vraiment dur et son doigt a disparu tout le chemin à l’intérieur, et elle semblait frémir un peu, comme si elle était froide. Puis elle a juste éteint le vibreur, ouvrit les yeux et me regarda, même pas la peine de fermer ses jambes.

«Comme vous pouvez le voir Mlle Curran, même dans un moment de grand plaisir physique, je maintiens contrôle. Pas de se débattre, pas de lamentations insensée. Et pourtant, le résultat est tout aussi satisfaisant. Mon corps est détendu, et mon esprit est clair. » Et puis elle se leva, aussi équilibrée et posée comme si elle venait de descendre d’un circuit autour de l’anneau, et me tendit le vibreur.

Je suis sûr que je l’ai pris d’elle comme il était quelque chose de dangereux. Je savais ce qu’il était pour, et où elle venait d’être. Même la façon dont je le tenais, je pouvais sentir la chaleur qu’il faisait!

«Maintenant, vous, miss Curran. Je voudrais savoir combien vous avez de contrôle dans la même situation. »

Je me figeai. Je ne pouvais pas dire non, je ne veux pas dire non, mais je devais absolument aucune expérience avec ce qu’elle me disait de faire.

«Vous savez que je vous demandons de prendre rapidement mes directions, Mlle Curran. Elle m’a dit.

« Oui Mlle Ritter, il est juste que je ne l’ai jamais … avais … … utilisé un de ces avant. ‘ Je tenais à lui comme il a été un outil très coûteux et compliqué.

Elle saisit en arrière de moi. «Ensuite, il suffit d’utiliser vos doigts, Mlle Curran! Je suis sûr que vous savez comment faire cela?

Je secouais la tête pas, en essayant de garder mon menton tout en évitant un contact visuel avec elle.

«Je trouve difficile à croire que vous ne vous êtes pas pleasured avant! Cela ne peut pas être vrai!

«Non, madame, je n’ai pas. »

«Je suis sûr que les garçons que vous avez défoncées avec ne vous donne toute satisfaction, ai-je raison?

Je lui ai dit que je ne l’avais jamais été avec un garçon.

«Si vous dites la vérité, alors j’admire votre self-control. Cependant, un orgasme est un outil pratique excellente, et est bénéfique comme une récompense pour bonne conduite. Parier sur le lit ».

Je l’ai fait, un peu peur de ce que je savais qu’on pourrait venir prochain. « Gwen arrêté, peur de dire ce qu’elle pensait. Enfin, elle a continué. » Et je dois admettre, un peu excité.

«Fais tes jambes, me dit-elle. «Je pense que vous concentrer sur la tâche à accomplir, je ne vous souhaite pas d’être ici toute la nuit. »

Mon visage doit avoir été betterave rouge, mais je l’ai fait, je me suis exposé à elle. Seulement mon médecin me avait jamais vu comme ça, et moi avons décidé qu’il ne comptait pas parce qu’il était derrière cette feuille où je ne pouvais pas le voir, et n’a donc pas été réel. Je fermais les yeux, incapable de mettre ma main … là-bas … et puis je me suis senti l’affaissement du lit entre mes genoux. Je baissai les yeux, et là, elle a été, l’air très professionnel, à genoux, se tournant sur le vibrateur. Elle avança un peu jusqu’à ce que ses genoux se touchaient mes cuisses, puis elle … elle a couru son doigt jusqu’à moi. Elle a fait cela pendant quelques minutes, en vous assurant que je suis lubrifié, je suppose, et puis mettre le vibrateur sur moi. Je sursautai, mais son propre corps fait en sorte que je ne pouvais vraiment pas aller nulle part.

«Contrôle vous-même,« elle m’a rappelé, et je fermai les yeux et essaya de se concentrer sur mes actions, mais les sentiments que je recevais de là-bas était très distrayant. Je me suis débrouillé pour simplement accepter son doigt quand elle a poussé en moi. Il était tout ce que je pouvais faire pour ne pas faire de bruit, et je savais que mes hanches ont commencé à se déplacer, mais je me suis souvenu sienne avait trop, et j’espérait qu’il allait bien.

Je commençais à se rapprocher de – vous savez-ma libération et je commençais à me demander si je serais capable de me contrôler. Il y avait quelques fois où je l’avais pressé mon entrejambe dans la corne de selle quand je roulais, et je savais que la faiblesse qui m’a fait, et je me sentais déjà beaucoup mieux que cela.

Tout d’un coup elle a arrêté et je pouvais sentir sa sauvegarde loin de moi. Je craignais avais fait quelque chose de mal et j’ouvert les yeux à nouveau, prêt à présenter des excuses, mais elle était sur le ventre, le visage juste en face de mon … de mes soldats. Ses mains sont venus jusqu’à ma poitrine, et sa langue ont augmenté entre dans mon entrejambe et la pointe lécher mon clitoris! Elle utilisait sa bouche sur moi! Je suis choqué et un peu agrégé dehors, mais il se sentait si bon! Eh bien, il n’a pas fallu longtemps pour moi de terminer. Je faisais de mon mieux pour rester composé, mais je ne l’avais jamais senti aussi bien avant-était un peu effrayant, et je pensais que quelque chose clochait. Il a finalement passé si, et Miss Ritter est descendu du film sexe.

«Vous aurez besoin de pratiquer votre maîtrise de soi, dit-elle averti. «Mais vous avez fait suffisamment pour la première fois, si cela était vraiment la première fois. Votre leçon est trop rentrer à la maison. Nous allons continuer votre formation bientôt. En attendant, vous pourrez pratiquer tout ce que je vous ai enseigné ce soir. Et puis elle m’a remis le vibreur. ‘Pratique avec cela, aussi. Vous allez me montrer ce que vous avez appris la prochaine fois ».

Natalie, une expression d’horreur sur son visage, interrompit la femme en reniflant. « Gwen, vous at-elle violée? »

« Bien sûr que non! Les femmes ne peuvent pas violer les femmes! Et d’ailleurs, je voulais … faire tout … tout ce qu’elle m’a dit de! Je me souviens comment papa exigerait la conformité totale de son personnel ou d’autre, donc je me suis dit pendant des années que je n’il l’a fait parce qu’elle était mon patron, et je devais faire tout ce qu’elle dit, et que cela faisait partie de mon instruction. Mais je ne peux pas mentir à moi-même, pas plus … je voulais. Je aimé se faire dire quoi faire, il a fait quelqu’un d’autre responsable de ma faiblesse, de ma maladie!  » Gwen enfouit son visage dans ses mains et se mit à pleurer comme Natalie déplacé derrière elle pour envelopper la femme frappée dans une étreinte. Ils restèrent ainsi pendant un certain temps, les sanglots de Gwen ramollissement de reniflements.

passion-hd-3d235

 

« A partir de là, je voudrais aller à son appartement une fois par semaine ou deux pour une autre leçon. Elle m’a montré comment utiliser un grand nombre de différents jouets sexuels, et elle a dû me pratique ce que j’apprenais sur elle. Je même … utilisé ma langue sur son … là-bas « .

« Elle vous permet, Gwen. Ce fut une chose horrible à faire. »

« Peut-être, mais aussi malade que cela puisse paraître, je pense que j’aimé être utilisé. Et dans un sens, je l’ai utilisé aussi. Je suis arrivé à l’expérience de toutes ces choses vraiment pervers surtout sans culpabilité, au moins quand ils se produisaient, parce qu’elle ‘fait’ moi faire! Et il est pas comme si elle ne m’a pas appris des choses que je pourrais utiliser dans ma circonscription instruction-elle travailler avec moi loin de son appartement, aussi.  »

« Vous avez dit Tim sait à ce sujet? »

«Certains. J’essayé de cacher Tim de son aussi longtemps que je le pouvais. J’apprécié mes leçons avec Mlle Ritter, mais Tim … et Tim m’a fait faible dans mes genoux quand je suis autour de lui. Je savais tout de suite que je voulais passer ma vie avec lui. Mlle Ritter m’a fait du bien à certains égards, mais pas comme je l’aimais et je voulais passer ma vie avec elle. Tim était une toute autre histoire … encore, je suis vraiment inquiet, je peux ne pas aimer garçons … comme ça … alors je l’ai laissé me toucher là-bas à quelques reprises pour vous assurer que je l’ai aimé. il n’a pas été aussi bon que Mlle Ritter à lui, mais il était certainement assez bonne. Je lui ai touché, aussi, donc je sais que je pouvais faire ce que l’on attendait de moi si nous nous sommes mariés.

Mais je suis allé dans une panique après Tim m’a demandé de l’épouser. Je dis oui, mais je savais que ce serait une erreur de cacher mes perversions de lui. Alors la prochaine fois que nous avons vu l’autre je lui ai dit que je l’avais été intime avec elle, je ne lui donne pas toute details– pour qu’il puisse me dire ce qu’est un monstre j’étais malade et de ne jamais me revoir.

Seulement, il n’a pas fait. Il m’a demandé si je l’aimais, si je la préférais sur lui. Je lui ai dit non et que je venais de faire pour garder mon emploi. Et tout ce qu’il a dit était que si je voulais arrêter, donc je ne pas avoir à le faire pour garder mon travail, il me soutenir jusqu’à ce que nous nous sommes mariés.

Une partie de moi voulait le frapper-il ne devrait pas avoir été que la compréhension! Mais le reste de moi savaient ce un homme incroyable, je devais. Le problème était, je sais que je ne voulais pas arrêter, mais je devais le faire. Donc, le lendemain, je suis allé à Mlle Ritter et lui ai dit que je devais me marier et je dois arrêter mes leçons.

Elle ne semblait pas en colère, juste un peu déçu. Elle a dit: «Alors, vous avez choisi une vie de ménage et la mise bas par rapport à celle d’une écuyère respecté. Je te souhaite bonne chance; vous avez un grand potentiel que je crains sera gaspillé sur un homme. Si vous changez d’avis, je vais divertir reprendre nos leçons ‘. Elle était poli et formelle pour le reste du temps, je travaillais là-bas, mais elle n’a pas passé plus de temps avec moi que nécessaire.

Une fois que je pris cette décision, je me suis juré que je ne serais jamais que perverti nouveau. Donc, je faisais l’amour pour faire des bébés, et pour satisfaire les besoins de mon mari. Mais pas pour moi-que ce serait trop dangereux une porte pour ouvrir à nouveau, de se sentir bien comme ça. Je ne l’ai jamais utilisé jouets ou avaient Tim embrasse-moi là-bas parce que j’associés qui avec les choses que je faisais avant. Les choses qui étaient fausses.

Mais maintenant, on dirait que je vais avoir un moment plus difficile d’avoir raison. Je veux dire, me montrer aux hommes étranges, et mes rêves, Natalie! Ils ne vont pas loin, ils obtiennent plus en plus malade!  »

Natalie a pris la pile de tissus et les a jetées. « Ces choses-là ne sont pas mal, et ne lui ont point vous. Vous êtes un être humain, et vous étaient curieux. On dirait que vous êtes toujours à la fois de ces choses, et je remercie Dieu pour cela. »

« Natalie, je suis pervers! Je suis malade mental! »

« Si vous êtes pervertie, alors moi aussi, donc est Adam, et je serais prêt à deviner Tim est aussi. Nous avons tous des choses qui nous font vibrer, sexuellement. Si se blesser de personne, comment est-ce mauvais ? Je vais le dire encore une fois, vous n’êtes pas malades mentaux.

« Bien sûr que je suis! J’eu des rapports sexuels avec une femme! Vous devez admettre, que ce malade! »

« Non, je ne. Regarde pas, si I- »

Le son du porno transexuel a annoncé le retour de Tyler. «Maman, ne vous laissez quelque chose de déjeuner? La mère de Matty avait épinards soufflé- » L’adolescent arrêté à court de la porte, sa mère et sa tante hâte emballé une boîte en carton. « , Tout Oh, salut tante Gwen OK? »

« Oh bien,» renifla-elle. « Il suffit de regarder certaines choses qui ont apporté de vieux souvenirs. » L’adolescent a été choqué de voir sa tante pleurer-il ne l’avait jamais connu d’exposer beaucoup d’émotion du tout, mais il a décidé de sa mère a été manipulation très bien sans son aide.

«Je dois obtenir ce puits sans fond de la Fed, puis se rendre au travail, » a annoncé Natalie. « Mais je pense vraiment que nous devrions poursuivre notre conversation. Je pars lundi pensons que nous pouvons serrer dans un tour? »

«Je voudrais que beaucoup. »

«Je serai plus à 10. »