Pour Gwen il est l’heure de la remise en question

Posté dans : Non classé | 0

passion-hd-4ff21

 

Alison écouta patiemment, comme elle a été informé par sa mère que jeudi soir, hochant la tête agréablement à propos de l’importance de vérifier les portes de la grange avant l’extinction des feux avant de tirer ses parents dans leur SUV et sur le chemin de Gulf Shores. La circulation était plus léger que prévu, et même avec un arrêt de détente pour le dîner, le couple se sont retrouvés en tirant dans la porte d’entrée semi-cercle du Golfe Or Resort and Spa avant minuit.
« Tout aussi fastueux que KD a déclaré qu’il était, » Tim murmura le valet arrachée avec leur camion. Gwen hocha la tête et regarda autour le hall opulent, l’espoir d’attraper un aperçu de sa fille. Elle savait poste suivant de KD ne serait pas jusqu’au matin, mais elle espérait toujours avec l’optimisme de la mère que sa fille pourrait apparaître.
« Nelson, le check-in, » Tim a annoncé au jeune clerc actuellement derrière la réception de marbre massif.
« Oh oui, les parents de KD. Nous vous attendions. Votre fille nous a chargé de vous traiter comme juste au-dessus statut VIP », a déclaré la femme de cacao à la peau avec un sourire. « Elle a également demandé si vous voulez la rencontrer pour le petit déjeuner au café demain matin de l’hôtel, à environ 7, avant son quart de travail commence? » La femme pour signaler un groom et remis Tim un paquet d’informations. « John va vous montrer à votre chambre. Si vous besoin de quelque chose, s’il vous plaît ne pas hésiter à demander. Comme je le disais, KD a fait comprendre à tous que vos désirs sont des ordres! »
Le groom, les Nelson, et leurs sacs monté l’ascenseur au sixième étage, où ils ont été présentés une élégante salle surdimensionnée avec coin salon. John a été basculé et a envoyé sur son chemin, et le couple rapidement déballé avant de se préparer pour la nuit. Tim a été consterné de trouver Gwen avait apporté le long d’un de ses anciens chemises de nuit et a été même maintenant se retirer dans la salle de bain pour le mettre sur, mais il ne dit rien, sachant que rien de bon ne pouvait venir de lui. Sa femme, cependant, est revenu à lui trouver complètement nu, apparemment indifférents qu’ils étaient dans une étrange chambre d’hôtel.
Gwen se trouvait souhaitant qu’elle pourrait perdre la chemise de nuit et d’être plus comme son mari, mais la tradition dit que des précautions supplémentaires doivent être prises dans des endroits étranges. Et s’il y avait un incendie? Elle sourit à l’humeur sombre de l’être dans le parking, nu devant tous ces étrangers, mais elle l’a rejeté et est tombé endormi avec la robe maintenant restrictive encore la couvrant.
Elle douché et habillé le lendemain matin avant que Tim avait même réveillé tranquillement coulissante ouverte le curseur vers le balcon de la vie privée de moustiquaires et d’intensifier l’extérieur. Une belle vue d’un brin de plage avec les eaux du golfe au-delà, tout à l’heure étincelant de la première lumière du lever du soleil au large à sa gauche, la salua. Gwen savait que la chambre a dû être très coûteux, et se rappela d’avertir Tim pour l’extravagance.
Elle sursauta comme une paire de mains enroulées autour de sa taille alors que les lèvres embrassèrent son cou. « G’morning, » Tim a marmonné dans son oreille.
Gwen se tourna vers lui et retourner le baiser, son traîner en longueur flasque sur sa hanche alors qu’elle se tournait. « Tim! » elle hurla comme elle a poussé l’homme nu en arrière par la porte ouverte. « Et si quelqu’un te voit comme ça? »
« Ils vont regarder la belle femme que je suis et d’être jaloux parce que je suis sur le point d’avoir de la chance. Seraient-ils pas? »
Gwen a fermé la porte et rideau derrière elle. « Vous allez obtenir nous a chassés d’ici et KD tiré, » grommela-elle. « Pas le temps de« coup de chance »en ce moment. Aller prendre une douche et se changer pour que nous puissions descendre au petit-déjeuner et de voir notre fille, ou avez-vous oublié pourquoi nous sommes ici? »
« Oh, je ne l’ai pas oublié, » Tim a répondu avec désinvolture, « mais je pense qu’il ya de la place pour plus d’une raison d’être ici. » Pourtant, il a respecté ses désirs et le couple fait leur chemin vers le bas à une table à l’extérieur de Lolabelle de vous asseoir et prendre un café pendant qu’ils attendaient l’arrivée de leur fille.
KD en coup de vent sur la terrasse à l’heure, le trio échanger des salutations et des câlins tout une serveuse se précipita vers la table, prêts à prendre leur commande.
«Alors, avez-vous les gars avez quelque chose que vous vouliez faire quand vous étiez ici? » leur fille a demandé, comme elle a pris sa première gorgée de café.
«Pas vraiment», répond Tim. « Asseyez-vous près de la piscine, marcher sur la plage, typique du vieux-fogy trucs de touristes. »
« Nous savons que vous avez à travailler», a déclaré Gwen hâte », mais nous espérions que nous pourrions au moins avoir le dîner avec vous? »
« Absolument! Que diriez-vous ce soir? Le chef est vraiment bon, et je reçois ma réduction de la station. »
Cela est très bien avec nous. Que diriez-vous demain soir? Avez-vous un lieu de prédilection que vous voulez aller?  »
« Eh bien, il y a le treillis, un couple de miles d’ici, mais ils sont très coûteux. Entrées commencer à dix-huit dollars. Je ne pense pas que je pouvais me le permettre. »
« Bien sûr, vous ne pouvez pas le permettre! » Tim renifla. « Si vous le pouviez, nous aimerions vous faire payer votre propre chemin à travers l’université. Nous avons eu le dîner ce soir et demain. » KD a accepté avec reconnaissance, et elle bavardait, donnant ses parents une liste de choses qu’ils pourraient vouloir voir ou essayer.
« Oh, et en passant, l’hôtel dispose de deux piscines-une piscine familiale au cours de l’autre côté de la propriété, et une pour adultes seulement un juste en bas de cette promenade là-bas. La piscine de la famille peut être un peu fort, mais l’adulte peut être un peu plus, uhh, décontracté. Je ne suis pas sûr que vous aimerez Maman, si la section de la station de plage est un bon endroit où aller si la piscine familiale devient un peu mouvementée pour vous. Où que vous alliez, juste montrer le préposé de votre carte de chambre et ils vous obtiennent tout ce que vous avez besoin « . KD regarda sa montre. « Oups, faut y aller. Je te retrouve ici au 6? »
Tim et Gwen vu leur kaki et-polo fille vêtue dépêchez hors tension, puis assis et ont fini le petit déjeuner comme les premiers amateurs de soleil se promenaient par sur le chemin de la piscine ou à la plage au-delà. Le couple a eu leur propre marche autour de l’enceinte avant de retourner dans la chambre pour changer et prendre le sac de plage.
Tim a de nouveau été déçu de voir Gwen avait apporté une seule pièce comme son costume pour le week-end. Pourtant, il ne pouvait pas se plaindre. Il avait vu plus de sa femme au cours des dernières semaines que lui jamais pensé qu’il le ferait, et avec un peu de chance, peut arriver à tout voir d’elle, de près et personnel, plus tard.
« Famille ou à la plage? » Il a demandé que les portes de l’ascenseur ouvert au niveau du sol.
«Ils ont tous l’air bien, mais je ne suis pas sûr que je suis pour toutes les éclaboussures et crier à la piscine familiale, » motivée Gwen. « Je me demande pourquoi KD a essayé de me mettre en garde à l’écart des adultes en un seul? Il semblait parfaitement bien quand nous l’avons vérifié après le petit déjeuner. » Elle réfléchit un moment. « Essayons les adultes seulement, et si nous ne l’aimons pas, nous pouvons diriger l’autre et aller à la plage après le déjeuner. » Tim a ouvert la voie, et bientôt ils étaient debout à côté d’une table et des chaises parapluie couvert, préposés bourdonnement anxieusement autour d’eux avec des serviettes et des offres de rafraîchissements.
Gwen balayé la piscine vaste terrasse avant d’enlever son peignoir. L’hôtel quelques invités qui étaient arrivés jusqu’ici représentaient un large éventail de formes et de tailles, la plupart des hommes vêtus d’un short tandis que les femmes portaient des bikinis de différentes couleurs et de styles. Son regard balaie un coin éloigné, puis sèchement. Deux femmes pondent semi-incliné, visages regardant dans le soleil du matin. Ce qu’elle avait pris pour bikinis étaient effectivement tanlines. Leurs sommets ont été mis au rebut, et de minces bandes de tissu jeté un œil à partir de la jonction de leurs cuisses, rien d’autre que la chaîne assis haut sur les hanches pour le maintenir en place. La Dame assis, la bouche ouverte sur son épaule, atterrés par leur impudeur. Ils doivent connaître tout le monde pouvait les voir, et pourtant ils y resta sans souci sur le monde. Gwen regarda autour aussi discrètement qu’elle le pouvait, attendant presque de voir tous les hommes à regarder l’écran à l’autre bout de la piscine. A sa grande surprise, il semblait que personne ne remarqua même-même Tim mettait un bon spectacle de paraître plongé dans son livre. Maintenant, elle comprenait pourquoi KD avait essayé de la tenir à l’écart à partir d’ici, et de la pensée que peut-être l’autre piscine était l’endroit plus sûr d’être après tout.
Non, Gwen se dit, s’ils ne sont pas gênés et mal à l’aise, pourquoi serais-je? S’ils veulent se faire connaître de cette façon, il est pas mon problème. Elle est assis et se pencha en arrière, à livre ouvert, mais non lu que ses yeux de lunettes de soleil couverte furtivement lança à propos de la recherche de tout signe indiquant que les femmes près-nus pourraient revenir à la raison, ou que la gestion de l’hôtel pourraient leur demander de se couvrir. Au lieu de cela, les femmes passant retournées d’avant en arrière, la chaîne en cours d’exécution entre leurs joues rend tissu évident n’a pas été un contributeur majeur au prix de leur maillot de bain. Voyages à la piscine pour les creux de refroidissement fait leurs seins briller tandis que les taches d’humidité de tissu entre les jambes moulées obscène à leurs sexes.
Comme le matin portait sur la brièveté est devenu la norme plutôt que l’exception, tops rejetés par la plupart des invités féminins tout en bas de bikini et moins au moins leur a permis de prétendre qu’ils ne sont pas complètement nu. Hommes sont venus avec maillots de bain scandaleuse ainsi, petites mémoires qui ont accentué le plus caché les paquets entre leurs jambes.

passion-hd-5b1f9
Gwen a pensé qu’elle a attrapé Tim regardant la chair féminine sur l’écran une fois, mais la Salope lui a assuré qu’il était en train de prendre une pause dans sa lecture, et il n’y avait pas beaucoup d’endroits il pouvait regarder sans se rincer l’œil de seins huilée. Elle savait qu’elle ne pouvait pas être trop en colère contre lui, s’il avait été, comme elle l’avait parfois retrouvée étudier les renflements de plusieurs hommes, elle a dû admettre étaient assez belle, se demandant sans rien faire si tous les pénis ressemblaient à son mari, et si les mémoires les hommes portaient les faisait paraître plus grand que ce qu’ils étaient vraiment.
Elle se leva et étira juste avant le déjeuner. «Je vais à la salle pendant une minute, » elle a annoncé comme elle ajusta son enveloppe autour d’elle.
Tim leva les yeux de son livre. «Je peux aller avec vous. »
« Non, vous restez ici. Je serai de retour. Nous commander des repas, vous savez ce que je veux. »
Tim grommela d’accord, souhaitant qu’elle l’aurait invité à l’accompagner et peut-être passer un peu de temps ensemble tout là-bas. La vue de la plupart des femmes nues autour de lui avait enflammé un besoin croissant de libération. Beaucoup de temps pour que plus tard, il se rappela, un peu inquiet ce sens suractivité de la modestie dans l’hôtel de sa fille de Gwen n’a pas été va lui permettre de prendre le temps qu’il espérait.
Elle a fait son chemin vers les ascenseurs, en évitant le hall à cause de son manque de vêtements malgré vouloir au moins aperçu KD à la réception et peut-être vague. D’ailleurs, elle était en mission, une décision qu’elle avait fait avant de quitter la piscine.
Gwen est revenu vingt minutes plus tard.
«Je vous commandé une salade et un seltzer- » Tim leva les yeux pour regarder sa femme enlever son enveloppe et de révéler la peau, plus de sa peau qu’il ne l’avait jamais vu en public, devant, le bikini qui avait été réservé à leurs baignades à la maison maintenant sur l’affichage aux autres poolgoers.
«Je pensais que je ressemblais à une grand-mère ici», marmonna-t-elle. «Suis-je montrais trop? »
« Non, non, ça va, » Tim rapidement lui a assuré. «Il y a beaucoup, beaucoup plus étant représenté sur elle aujourd’hui, » at-il ajouté d’une voix faible, regrettant instantanément son choix de mots. La dernière chose qu’il voulait était que sa femme sache qu’il était à la recherche …
Gwen sourit. « Donc, vous avez remarqué? »
«Je remarqué, mais l’une d’elle compare à vous. »
Elle leva les yeux et se sont installés dans son fauteuil, croisant consciemment ses jambes et les bras.
KD arrêté par peu de temps après leur déjeuner était arrivé. Gwen rapidement couvert, mais pas avant que leur fille fait une double-prise au choix de maillots de bain de sa mère. Elle ne dit rien, au lieu assurer tous leurs désirs et leurs besoins ont été pris en charge avant de se dépêcher de retour à la réception. Gwen à son tour inquiété ce que sa fille pourrait penser de l’impudeur de sa mère, et se demande si elle l’avait laissée nouvelle attitude emmener trop loin.
Le couple a passé le reste de l’après-midi en alternance entre le soleil et l’ombre, Gwen oser entrer dans la piscine deux fois, malgré la Dame l’avertissant une combinaison de plongée pourraient révéler quelque chose, la Salope espérant qu’il le ferait. une surveillance constante de la foule a révélé plusieurs regards discrets exprimés dans sa direction, dont certains par un couple des beaux hommes qu’elle avait admiré plus tôt.
A la grande satisfaction de Tim, une séance de copulation rapide suivi leur retour à la salle cet après-midi. Malgré ses efforts, les nerfs de Gwen empêché son orgasme, des pensées plus si la porte était verrouillée et rideaux tirés plutôt que la sensation de ses mains. Elle a fait de son mieux pour le presser à son propre orgasme, alors habillé et gratté avant de commencer les préparatifs pour le dîner.
«Je crois que ma fille a fait des réservations, Nelson, parti de trois? » Tim dit alors qu’ils se tenaient en face de la station de hôtesse Lolabelle de.
»« Oh oui, les parents de KD. Suivez-moi, s’il vous plaît. « La grande blonde les a conduits à une table avec vue sur la plage où le dernier des adorateurs du soleil ont été péniblement jusqu’à vers l’hôtel. » Danielle sera votre serveur, et elle sera ainsi prochainement. Bon appétit! »
KD a glissé dans une chaise vide dès que l’hôtesse a quitté la table. Danielle est apparu un instant plus tard, et l’ordre de boisson semblait être aux secondes de table après avoir été placé. « Une bière pour vous monsieur, un verre de vin pour vous, madame, et soda pour vous, KD», a déclaré Danielle avec un sourire. « Pas de mineurs de boire ici, surtout par les employés. » Les deux filles riaient, partageant une blague. « Et le barman envoie, avec ses compliments, deux martinis de grenade. »
« Ce sont la spécialité maison, tout le monde le long de la plage vient pour eux, » KD dit à ses parents. « Au moins, de ce que je l’ai vu. »
Tim lui a donné un sourire entendu. «Je ne suis pas beaucoup sur les boissons fruitées, » at-il dit, en poussant son cours à Gwen. « Peut-être votre mère comme la mienne? »
« Tu sais que je ne suis pas beaucoup sur les boissons du tout, » Gwen objecta, « mais j’aimez grenades … » elle a pris une petite gorgée de son verre. « Cela est assez bon,» admit-elle. « Je ne peux pas le goût de l’alcool. KD, s’il vous plaît merci de votre ami pour les boissons et pour ce qui les rend si faible. » Elle prit une autre gorgée.
La famille a mangé un repas tranquille, ses parents en écoutant les histoires de KD de la vie à la station, de tous les potins et mineure célébrité observation. KD à son tour regarda avec amusement que sa mère a travaillé son chemin à travers le cocktail ainsi que son vin avant d’aborder le martini de Tim. Elle discrètement signalé Danielle pour une autre quand elle a remarqué la rapidité avec laquelle sa mère a travaillé à travers l’un en face de lui.
Gwen sourit le verre qui semblait apparaître comme par magie et commença à se balancer un peu. Peut-être il y a une touche plus d’alcool dans ces que je pensais, elle a décidé. Sa peau frissonnait et les extrémités engourdi alors une sensation de bien-être légèreté l’enveloppait. Pensées, des pensées mauvaises, ont commencé à courir dans son esprit, en dépit de sa fille assise à côté d’elle. Peut-être que ce soir était la nuit à prendre Tim à la plage …
«Papa, vous voudrez peut-être de prendre maman de retour à la chambre», a déclaré KD avec un petit rire après les plaques avaient été effacés. « Je pense qu’elle a vraiment apprécié les martinis de grenade. »
« Mes compliments au barman, » Gwen empâtée comme elle concentrée sur le relèvement du verre presque vide. «Ce serait mieux au petit déjeuner de jus d’orange! »
« Uh-huh, » KD sourit. Le trio a augmenté. « Stop à la réception lorsque vous vous levez deux. Nous pouvons faire des plans pour demain soir. » Mère et fille étreint, KD obtenir un sincère «Je t’aime», lui murmura à l’oreille avant de Tim doucement guidé sa femme vers l’ensemble des ascenseurs le plus proche.
Gwen fredonnait à elle-même comme ils montèrent les six étages, vacillant et saisissant le rail à chaque fois qu’elle fermait les yeux. Les portes se sont ouvertes, et Tim l’a amenée à leur chambre, tenant délicatement son bras quand elle entra.
Elle se tourna vers lui dès que la porte était fermée. «Je suis une idée. Allons vers le bas sur la plage et le faire! »
Tim sourit. « Par« ça », je suppose que vous voulez dire avoir des relations sexuelles? »
« Bien sûr, » ronronna-elle, enroulant ses bras autour de son cou. « Juste comme dans les films. »
« Les films ne montrent pas ce qui se passe quand vous obtenez sable sur les pièces mobiles. En outre, il vient encore sombre, donc il y a probablement beaucoup de gens continuent de marcher là-bas, et d’ailleurs, je ne suis pas sûr que vous le faites aussi loin. »
Gwen fit la moue. « Que voulez-vous dire, faire jusque-là? »
« Je veux dire, vous êtes ivre que je ne vous ai jamais vu avant, et je pense que tu vas accident très vite et assez difficile. Je ne veux pas avoir à vous reporter. »
« Ne sois pas stupide! » Elle réfléchit un moment, puis a fait un pas en arrière de lui. « Eh bien, OK, alors. » Doigts fouilla avec les boutons de son chemisier. Son mari a souri et a commencé à aider alors qu’elle cette tâche à lui et a commencé à travailler sur son pantalon, près de tomber comme elle les a poussés vers le bas avec sa culotte. Tim l’a poussée doucement vers l’arrière dans un remaniement maladroit jusqu’à ce qu’elle se tenait à la fin du lit, vêtu de rien de plus que son soutien-gorge alors qu’elle a essayé de travailler sur la logistique de tirer ses pieds de chaussures couvertes par la flaque de vêtements au-dessus de eux. Tim sourit de nouveau et décroché ses brastraps avec de longs mouvements unpracticed, puis poussa doucement son dos jusqu’à ce qu’elle tombe sur le lit derrière elle et il a commencé à travailler sur démêler ses jambes de leurs contraintes.
Gwen rigola alors qu’elle essayait de l’aider, sa traction et torsion faire plus de mal que de bien, un patin étant lancé avec une telle force qu’il a atterri sur le canapé dix pieds de distance. Ses chevilles ont été libérés du tissu enroulé autour d’eux, et Gwen écarta les jambes de large dans l’invitation que Tim se leva de sa position à genoux. « Prends-moi, » dit-elle dans sa meilleure voix sexy.
« Pas ce soir, je suis peur, » dit-il avec un effort comme l’un de ses fantasmes dépliée devant lui. «Je ne profite pas des femmes en état d’ébriété. » Elle a commencé à protester, mais Tim lui coupa la parole. «Je vais prendre une liberté, si. » Pour tomber à un genou, il se pencha et embrassa doucement son sexe, faisant glisser sa langue à travers son sillon avant pichenette sur son clitoris d’attente.
« Oooh, vous ne devriez pas le faire», souffla-t-elle, fermant ses jambes à ses avances.
« Et pourquoi pas? »
« Parce que … eh bien, car il me fait penser à des choses que je préfère oublier. »
« Aimer? »
Gwen hésita, la Dame groggy essayer de contrer les effets des martinis sur son jugement. «Comme, il est quelque chose que Mlle Ritter et je l’ai fait à l’autre. »
Tim se leva et alla s’asseoir à côté d’elle, en lissant la main en passant la peau de son ventre. «Je suis désolé, Gwen. Je suppose que cela a dû être terrible pour vous. »
« Eh bien … voir … voilà le problème. Je sais que je vous ai dit alors que je ne l’aimais pas, mais … je l’ai fait. Je ne l’ai un peu comme elle. Je sais que je ne devrais pas avoir, mais J’ai fait. » Elle ferma les yeux et tourna la tête dans la honte.
« Oh. Je vois. Donc, pourquoi ne vous ai aimé? »
« Parce que je ne suis pas marié, et nous étions deux filles, et … il m’a fait sentir aussi salope, faire ce qu’elle m’a dit de faire, et je l’ai aimé sentir salope. Vous devez penser que je suis horrible. » La femme en détresse se détourna et recroquevillé dans une position fœtale tandis que Tim se coucha et passa son bras autour d’elle.
« Je ne pense pas que vous êtes terrible du tout. Je pense que vous venez enfin rencontrez des choses que vous ne pourrait jamais lorsque vous viviez à la maison. Regrettez-vous donner que jusqu’à se marier avec moi? »
« Non, je vous aimais plus que tout alors, et Je t’aime encore plus maintenant. Mais les choses qu’elle m’a fait faire, ils m’a fait me sentir si méchant, si sexy … »
« Des choses comme quoi? »
Gwen renifla. « Nous avons abordé l’autre, et utilisé des sex toys, des choses comme ça. Les choses ont vraiment pervers. »
Tim serra dans ses bras. « Eh bien, je ne pense pas que vous êtes le premier à faire ce genre de chose, et, comme lui. Je suis sûr que beaucoup de filles font quelque chose de similaire. Vous savez, l’expérience et tout ça. »
Gwen soupira profondément. « Pendant longtemps, je pensais que je suis le seul, que je suis vraiment malade, mais … »
« Mais quoi? »
Gwen baissa la voix à un état d’ivresse, frémissante murmure. « Natalie m’a dit qu’elle l’a fait avec une fille, aussi. Plus d’un. Et elle le fait encore! Mais un seul maintenant, et pas tout le temps. »
« Vraiment? Est-ce que Adam sait? »
Elle hocha la tête de toute urgence. « Uh-huh. Elle dit qu’il l’aime. Et elle dit qu’elle l’aime, mais ce qu’elle fait avec Liz est juste quelque chose meilleurs amis le font, ce qui rend l’autre se sentir bien. »
« Huh. Que pensez-vous de cela? »

passion-hd-5b5bf
Je suppose que cela fait sorta sens, je veux dire que je comprends l’ensemble se sentir bien partie. Je ne comprends pas comment Adam peut être OK avec elle, cependant. Elle a des relations sexuelles avec quelqu’un qui est pas à son mari! Souhaitez-vous pas être en colère avec moi si je le faisais?  »
« Difficile à dire … dépend des circonstances, je suppose. »
Son silence et la respiration mesurée lui ont dit qu’elle commençait à se glisser dans un sommeil d’alcool assistée. Gwen ne se souvenait pas lui tirant les couvertures sur elle. « Dormez bien, Je t’aime», lui dit-il, et embrassa sur le front, faisant de son mieux pour ignorer le balancement de l’érection entre ses jambes alors qu’il montait dans à côté d’elle.
On frappe à la porte le lendemain matin envoyé Tim brouillage pour une paire de shorts. Gwen a été surpris éveillé par le bruit, tirant instinctivement les couvertures de son corps pour cacher sa chemise de nuit. La réalisation elle ne portait pas son arrivée dans le même temps sa tête a explosé dans la douleur. Elle était mortelle encore, espérant celui qui était à la porte ne serait pas voir ce qui était sous les couvertures, tandis qu’elle priait le battement entre ses temples cesserait.
À travers les couvertures tiré sur sa tête, elle entendit la voix d’un jeune homme. « Votre fille a envoyé ce avec ses compliments. »
« Merci, » Tim a répondu à la hâte », et remercier KD, pour nous, s’il vous plaît. » Il y avait un silence suivi d’un murmure «merci», puis doucement la porte fermée.
« La carte indique votre fille pensé que vous pourriez avoir besoin des choses ce matin », a déclaré Tim. « On dirait qu’elle a fait monter du café, des bouteilles d’eau, de pain grillé, de l’aspirine … en parlant de ce qui, je suppose que vous rencontrez votre gueule de bois première? »
«Je vais mourir, » elle a une voix rauque du dessous de la pile de couvertures. « Ceci est horrible. Jamais plus. » Même le son de sa voix la fit impulsion de la tête avec colère.
« Bienvenue au club », Tim rit doucement. «Au moins, vous ne jetez pas la nuit dernière. »
Gwen voulait lui dire qu’il n’y avait pas encore hors de question, mais parler ne ferait que rendre le tambour dans sa tête pire. Actuellement, elle a entendu le bruit d’une tasse étant placé sur la table de nuit à côté de sa tête. « Essayez de boire de l’eau et de prendre de l’aspirine. Je l’ai laissé du café pour vous, mais il pourrait être un peu tôt pour cela. Dormir aussi longtemps que vous voulez. Je vais arrêter par le bureau et remercie KD en personne , puis descendre et de lire de la piscine. Je sais à quel point une pièce calme peut être à la récupération, alors détendez-vous, et appelle ma cellule si vous besoin de quelque chose. vous aime.  » Une main doucement poussé contre les couvertures sur sa hanche, et un peu plus tard, la porte ouverte, puis fermée.
Malgré ses conseils, il a fallu encore Gwen une demi-heure pour trouver la force et le courage de se redresser assez longtemps pour descendre les deux bouteilles d’eau sur le stand tout en avalant l’aspirine. Le café était hors de question, et elle délicatement posé sa tête vers le bas, l’endormissement malgré le martèlement dans sa tête.
Elle se réveilla quelques temps plus tard, à se sentir mieux. Pas génial, mais mieux. Gwen se souleva lentement à une position assise, évaluer attentivement la réaction de la tête pour le changement d’élévation, avant de se lever. Elle pensait brièvement saisissant sa robe dans le placard, mais a décidé qu’il était trop loin pour aller tout de suite. Avec précaution, elle a fait son chemin au panier à la fin du lit où plus d’eau, de pain grillé et une carafe de café assis.
Hébété elle se versa une tasse de liquide noir et assis sur le bord du lit. Bien que la liqueur avait émoussé sa mémoire de la veille, sa confession était assez clair dans sa tête. «Il doit être furieux, » Gwen gémit, bien que son souvenir embrumé avait pas rappelé qu’il avait été. Elle voulait appeler Natalie, pour lui demander conseil sur la façon de faire de cette place à l’homme qu’elle aimait plus que tout au monde, mais il savait que sa soeur-frère ne pouvait rien lui dire qu’elle ne savait pas déjà. Sa prochaine conversation devrait être avec son mari.
On frappe à la porte a été rapidement suivie par l’appel de « ménage » et le son d’une carte d’être traîné à travers la serrure électronique. Gwen se figea, son esprit incapable de décider comment éviter de renverser le café lors de l’exécution pour la couverture. « S’il vous plaît attendez-je ne suis pas digne! » elle a réussi à croasser assez doucement pour ne pas aggraver sa tête.
La jeune femme de ménage n’a jamais entendu le s’il vous plaît et poussa la porte. Levant les yeux, elle a vu une femme nue debout à la fin du lit, une tasse de café dans ses mains et un regard de choc sur son visage. « Désolé, désolé, » dit-elle doucement, évitant les yeux et rapidement en retraite. La porte se referma, et Gwen est restée debout là, figé sur place.
Son mal de tête et des nausées ont éclaté avec la poussée d’adrénaline, et elle habillé aussi vite que son corps douloureux permettrait. Son exposition accidentelle à un parfait inconnu était absent de ses pensées comme elle composa le numéro de la cellule de Tim. seul objectif de Gwen était de savoir comment faire les choses avec son mari.
« Hey, vous êtes à la hauteur! » Tim a répondu joyeusement. « Se sentir mieux? »
« Oui, je crois … Tim, pouvons-nous parler? »
« Uh oh, qu’est-ce que je fait de mal? »
« Pas vous, moi. Or nous, je ne sais pas. A propos de la nuit dernière. Pouvez-vous revenir à la salle? »
« Presque tout le monde attache une sur à un moment donné dans leur vie, Gwen, il n’y a pas de grande HABITUELLE »
« Cela ne concerne pas que, bien pas vraiment. Pouvez-vous revenir en place s’il vous plaît? »
« Bien sûr, être là. »
Gwen a entendu le bruit de la clé étant glissée quelques instants plus tard, et espérait ardemment il n’a pas été la femme de chambre de retour. Elle était à la fois soulagé et anxieux quand Tim franchit la porte et prend place sur le lit à côté d’elle. «Chérie, ce qui ne va pas? »
Gwen ne pouvait regarder le sol comme elle a commencé. «Je, euh, dit certaines choses la nuit dernière que je ne devrais pas avoir, des choses que je devais pas le droit de vous fardeau avec … »
«Je l’ai trouvé liqueur rend les gens beaucoup mieux à dire la vérité que de faire des mensonges, » dit-il avec un sourire. « Vous ne dites pas ce que je considérerais un fardeau. »
« Tim, quand vous me demandez de vous épouser, je vous ai dit Mlle Ritter m’a fait avoir des relations sexuelles avec elle. Je menti à ce sujet, puis, à la fois pour vous et moi. Et maintenant, je l’ai dit la vérité à tous les deux, et je ne suis pas certain que ce soit la meilleure chose. N’êtes-vous pas en colère contre moi?  »
Son mari l’a embrassée sur le front. « Pas du tout. Je préférerais que vous me dire la vérité. En fait, c’est probablement la première chose autre que les cadeaux de Noël et des factures de vétérinaire que je sais que vous avez gardé de moi. Tout ce que vous voulez obtenir de votre poitrine? »
Gwen sourit à son attitude joviale malgré ses malheurs physiques et mentales. « Non, rien de ce que je peux penser en ce moment. Mais je vous ai dit que j’eu des relations sexuelles avec une femme et aimé. Je me sens comme si je vous trompe, avec une autre femme, pas moins! »
« Vous me marier, pas elle. Préférez-vous avez passé votre vie avec Miss Ritter? »
« Non! Je t’aime! Elle était juste … elle m’a fait du bien … et je sentais que je ne pouvais pas être blâmé pour se sentir bien. Je devais faire ce qu’elle a dit. Il me sentais différente … , interdit … avec elle, comme si je tirais un plus sur le monde. et une fois que vous me demandiez de vous épouser, je savais que je devais redresser et être une bonne épouse et mère. Je l’avait dit beaucoup de fois que le type d’homme qui voudrait se marier avec moi ne voudrait pas une salope pervertie.  »
Tim ne dit rien pendant un long moment, et Gwen craignait qu’elle l’avait mis en colère. « Bien », il a finalement commencé, « il semble que Natalie et Adam ont eu un problème similaire dans le passé, et encore faire. Peut-être que je devrais lui demander comment ils ont résolu ce? » Les yeux de Gwen élargies, et Tim sourit pour apaiser son inquiétude. « Ou avez-vous me dire quelque chose que vous avez promis que vous souhaitez garder un secret? »
« Non, elle a dit que je pourrais vous dire, puisque vous êtes le dernier dans notre maison de ne pas savoir. »
Il a été au tour de Tim à l’air surpris. « Est-ce vrai? Apprendre quelque chose de nouveau chaque jour. Donc, on dirait qu’ils sont en paix avec le tout de fille-fille. »
«Je suppose que oui, mais je ne vois toujours pas comment je veux dire, comment vous sentiriez-vous si je faisais qui -.? Avec une autre femme » Gwen a demandé rhétoriquement.
Tim sourit, mais ne dit rien. « Traverser ce pont si et quand nous arrivons à elle, » dit-il finalement tranquillement et sourit. « Hey, vous savez ce que vous avez besoin? Vous avez besoin de soleil et d’air frais. Obtenir ce bikini sur, et allons-y pour une promenade sur la plage. »
Gwen sourit et embrassa l’incroyable homme assis à côté d’elle, puis se dirigea vers la salle de bain où son costume toujours suspendu à la tige de douche. Ils ont passé une grande partie de la main d’après-midi de marche à la main, pas peu dire, arrêtant seulement pour un déjeuner rapide. Le couple est retourné à l’hôtel quelques heures avant le dîner afin Gwen pourrait sieste et dormir hors les dernières traces des excès de la nuit précédente.
Tim et Gwen douchés et habillés, ont ensuite conduit la courte distance de l’appartement de KD. Ils montèrent les escaliers jusqu’au deuxième étage et ont frappé à la porte battue sportif 218, le ‘2’ tête en bas par manque d’un autre clou de tenir en position verticale. La même femme qui les avait vérifié dans jeudi soir a répondu.
« Salut, M. et Mme Nelson, entre! Ta fille vient de rentrer du travail et se prépare. Je suis Alia, colocataire puits de KD l’un d’eux. »
Le couple franchit la porte dans une salle de séjour, avec des meubles de jardin miteuses, les boîtes de pizza vides et des bouteilles de liqueur dispersés. « Désolé, le désordre, » Alia offert, mais avec six d’entre nous qui vivent ici, et chacun d’entre nous des heures supplémentaires à la station, on ne passe pas beaucoup de temps à nettoyer.  »
« Salut les gens! » KD appelé joyeusement comme elle est sortie d’une chambre à proximité vêtue d’une robe que Gwen lui aurait fait aller en arrière et changer si elle était encore à la maison. L’ourlet était dangereusement près de la jonction de ses cuisses, tandis que le décolleté souligné seins amples de sa fille et de la vallée, ils ont créé. « Je vois que vous avez rencontré Alia-elle et moi de partager une chambre avec un autre employé de l’hôtel. »
« Il est certainement un petit et confortable, » Tim offert généreusement.
« Oui, la station est le propriétaire et les autres bâtiments de cette rue pour loger les travailleurs collège-break comme nous. Vraiment pas cher, et très pratique. »
« Trois à une chambre! » Gwen exclamé. « Ils doivent être des chambres de bonne taille. »
« Pas vraiment, » KD permis, « mais nous avons tous en forme. »
« Puis-je voir votre chambre? »
Sa fille hésita. « Euh, il est assez salissante là … »
« Ne vous inquiétez pas, je promets de ne pas commencer le nettoyage. »
KD pouvait dire que sa mère ne serait pas dissuadé. « Bien sûr, je vais vous montrer. »
Gwen entra dans une salle jonchée de boîtes ouvertes et des vêtements, une paire de ce qui semblait être sous-vêtements masculins drapé sur un abat-jour, tandis que d’un lit double et deux lits superposés remplis la plupart de la surface au sol. « Ce qui lit est la vôtre? » Sa mère regarda autour de la pièce, choqué que sa fille pourrait vivre dans ces conditions, résister à l’envie de commencer à saisir des objets en dépit de sa promesse. Elle ne pouvait faire sortir une boîte ouverte de préservatifs se trouvant au milieu des débris au sommet d’une commode battue, tandis qu’un cordon électrique blanc serpentait à partir à côté du lit double et dans la poignée indubitable d’un vibreur qui se cachait derrière un oreiller. Gwen repensa à des contes de Natalie de la vie du collège. Sa propre fille, vivre le même style de vie? «Alors, quel lit est le vôtre? » elle a demandé, la Dame rien espérer mais le double.
« Nous venons, uhh, prenons tout ce qui est ouvert lorsque nous arrivons à la maison, » KD offert. « Le double va généralement d’abord, puis la couchette du bas. Au moins un d’entre nous a généralement un décalage fin ou toute la nuit, de sorte que le sommet ne soit pas utilisé beaucoup. Eh bien, nous devrions nous déplacer si nous voulons faire de notre réservation, « sa fille a suggéré, soucieux d’éviter tout examen complémentaire de ses conditions de vie.
Le treillis était tout aussi bon que KD avait promis. Gwen coincé avec Seltz pour le soir, un fait n’a pas échappé à sa fille en souriant. «Maman, quelque chose sur vous est différent, » sa fille a finalement dit après Tim était levé pour aller aux toilettes.
« Différent? »
« Oui, le bikini tu portais hier, les martinis la nuit dernière, et vous n’a même pas dit un mot sur la façon désordonnée mon appartement a été. Je ne veux pas forcer, mais quoi de neuf? »
Gwen rougit. « Disons que vous êtes très perspicace, et que je commence à penser que je suis un peu trop stricte avec moi-même pendant une longue période, ce qui était pas juste pour vous les filles ou ton père, donc je suis en train d’être . un peu plus détendu parlant du bikini, dites-moi la vérité – était-ce trop, je ne l’ai porté à quelques reprises, je ne peux que deviner que la plupart des filles ne veulent pas que leur mère essayant de regarder, bien,?. vous savez, comme ça.  »
« Tu avais l’air très en elle, maman! Il est juste que je ne l’ai jamais vu vous portez quelque chose que la révélation! Même vos sous-vêtements, les rares fois où je vous ai jamais vu en elle, n’a pas été comme ça! Grandma doit être tangage un ajustement!  »
«Grand-mère ne sait pas, et ne doit pas, » répondit sèchement Gwen.
KD a ri. « Est en sécurité avec moi votre secret. Ne vous méprenez pas, je l’aime beaucoup, mais elle peut être un peu prude, tu sais? Juste heureux que vous laisser un peu sur vous-même. »
Gwen sourit et hocha la tête, le retour de Tim couper court à la conversation. La famille a passé une heure à parler avant qu’ils chuté KD descendre à son appartement avec une promesse de la voir avant de partir le lendemain matin.
« Je suppose que vous devez être assez usé après tout ce que vous avez traversé la nuit dernière et ce matin », a déclaré Tim alors qu’ils entraient dans leur chambre. La question était plus que sympathique d’enquête entre la confession de Gwen et les sites touristiques de la piscine, sa libido était en overdrive et la situation n’a pas été propice à lui de prendre les choses en main, pour ainsi dire. Peut-être qu’elle avait assez pour satisfaire ses besoins …

passion-hd-5d0ac
«Je fais très bien, tout compte fait. Je dormi tard et que sieste vraiment aidé. » Elle enroula ses bras autour du cou de son mari. « Mais si vous pensez à obtenir à nouveau me ivre, l’oublier. »
Tim sourit quand ses bras sont allés autour de sa taille. «Je ne comprends pas que vous ivre, les martinis de grenade a fait. J’aime l’idée, cependant. Je peux seulement imaginer ce que je pourrais trouver sur vous cette fois-ci. »
Les yeux de Gwen sauté ouvert, un regard sérieux derrière eux. « Vous ne devez pas me saouler. Je vais vous dire tout ce que vous voulez savoir sans cela. Promets-moi de vous ne me laisserez pas lorsque vous entendez les réponses. »
«Je ne vais nulle part. Banque à ce sujet. »
«Je vais le faire. Alors, avez-vous quelque chose que vous voulez me demander? »
« Uh-huh. Tu veux aller au lit? »
« Uh-huh. Je te retrouve là-bas. » Gwen a brisé leur corps à corps et se retira dans la salle de bain tandis que Tim a envoyé ses vêtements de vol avant de se glisser sous les draps et éteindre la lumière. La porte de la salle de bain ouverte et la lumière a été avéré, plongeant la salle dans l’obscurité presque totale.
« Tim? »
« Oui? »
« Pourriez-vous tourner en lumière? »
« Bien sûr. » Il a rapidement roula sur le côté et prit la lampe de table sur. Reculer, il suçait son souffle et regarda avec étonnement. Gwen se tenait à la fin du lit, habillé dans les jarretelles et soutien-gorge Natalie avait aidée à sélectionner. « Oh mon Dieu, Gwen, tu es belle! Comment avez-vous que dans la salle de bain pour se changer en elle? » Tim a commencé à sortir de sous les couvertures pour aller à elle, mais elle a commencé à ramper sur le lit vers lui en premier.
«Je n’a pas fait. Je l’ai eu sur au dîner. »
« Vous avez fait? Si je l’avais su, il aurait conduit me rend fou! »
« Voilà pourquoi je ne vous dis pas. » Elle se coucha à côté de lui.
«Je ne savais même pas que vous aviez quelque chose comme ça. »
« Natalie et moi sommes allés shopping … »
« Je dois vraiment lui acheter un cadeau. »
Gwen se coucha à côté de son mari. «Je voudrais vous donner un cadeau. »
«Moi? Pour quoi faire? »
« Pour ne pas me donner des coups de la maison et de votre vie. Je dois croire la femme de ne pas chaque homme a trompé avec une autre femme. »
«On dirait que au moins un autre couple nous savons est OK avec lui. Et je ne vois pas cela comme de la triche. »
« Pourtant, je voudrais faire quelque chose de gentil pour vous. »
« Déjà fait. Ce costume va être coincé dans mon esprit pendant des semaines. »
Gwen sourit. « Pas quand vous travaillez avec un chalumeau au propane, je l’espère. Y at-il autre chose que je peux faire pour vous? »
Vous n’êtes pas obligé de faire quelque chose, mais …  »
« Mais quoi? »
«Je voudrais bien vous embrasser, là-bas. »
Elle était là pour un moment, et Tim craignait qu’il avait poussé trop loin et trop vite. « Très bien, » répondit-elle finalement, et roula sur son dos.
Tim se redressa, atteignant rapidement pour ses sous-vêtements avant qu’elle a changé d’avis. Gwen a commencé à travailler sur les fermoirs à ses bas dès que les culottes avaient été arrachés passé ses cuisses, mais l’homme maintenant entre ses jambes l’arrêta. « Leave ’em sur. Tu es si sexy dans’ em. »
Gwen se remettre et retint son souffle comme Tim souleva doucement chaque genou et les a poussés dehors, flexion lentement à l’endroit où ses cuisses rejoint ses hanches. Elle pouvait sentir son souffle bruissent le patch abondante de cheveux couvrant son sexe, suivie par un baiser de principe sur les plis autour de son clitoris. Tim aplati son corps contre le lit alors que sa langue a trouvé son ouverture, faisant glisser lentement son sillon.
Son mari travaillait attentivement, poussant les lèvres labiales de côté pour se baigner tous les domaines de la peau, il n’a jamais été autorisé à accéder à avant, seulement à l’occasion encerclant et en feuilletant l’essentiel dans le haut de sa fente.
Le tout était si familière à Gwen, et pourtant, si différent. Elle ne l’avait jamais considéré comme Mlle Ritter «tendre», et elle se rappela ses soins oraux comme plus pratiquée, plus précis, en utilisant sa langue avec le même souci du détail que sa circonscription. Il était si elle savait exactement ce que Gwen voulait et quand. Tim, d’autre part, était plus rugueux, plus imprévisible, plus masculin. Elle a trouvé le contraste dans les techniques passionnant, excitant. Même la sensation de la chaume de son mari contre la peau tendre de l’intérieur des cuisses tenu sa propre plaisir.
Ses mains ont finalement trouvé leur chemin vers ses seins soutien-gorge-couverte, tirant le tissu jusqu’à ce que ses tétons turgescents étaient libres pour lui de lisse et caresse. Gwen regarda la tête occupée entre ses jambes sel poivre et couvert, et l’arrière musclé et le cul qui étirée au-delà entre ses jambes écartées. La sensation, de la vue, et les souvenirs, tout pour lui apporter toujours plus proche de son point culminant. Elle ferma les yeux et jeta sa tête en arrière, ignorant ses mains étaient maintenant saisissent bien l’arrière de la tête de Tim, le forçant plus profondément dans son sexe. Gwen haletait, de vagues souvenirs des remontrances de Miss Ritter après qu’elle avait pleuré pendant plusieurs de ses orgasmes oralement induites si longtemps, l’empêchant de exprimant le bâtiment de gémissement doux en elle.
Un passage de sa langue sur son clitoris lui a envoyé sur le bord, ses cuisses pressées contre ses oreilles tandis que ses mains l’ont tiré si fort contre elle que sa langue a été piégé et son souffle arrêtés alors qu’elle frémit contre les vagues de pulsation à travers elle. Énergie dépensée, ses muscles libérés de leur serrer collective. la tête de Tim a été libéré de entre ses cuisses, et il a rampé jusqu’à jeter légèrement sur son corps inerte, Gwen reconnaissant l’humidité sur ses lèvres et les joues que la sienne. Elle l’embrassa faiblement alors qu’elle récupère.
« Eh bien, ce qui était bon pour moi », elle a finalement un souffle, « mais je vous dois encore un en retour. Comment voulez-vous à la fin? »
Tim sourit et se leva à côté du lit, le montage oscillant et dansant pendant qu’il se déplaçait. Toujours souriant, il éteint la lampe de chevet. Dans l’obscurité, il pouvait voir son mouvement de forme sombre vers la porte coulissante en verre. Le rideau a été repoussée, l’éclaircissement de la chambre malgré le ciel de nuit et au-delà de l’eau sombre, et la porte a été mis de côté. Tim est sorti sur le balcon et se tourna vers elle. « Allez vous joindre à moi. »
« Êtes-vous fou? » elle siffla. « Quelqu’un va nous voir! »
« Je ne pense pas,» dit-il sur ce ton arrogant qu’elle savait signifiait qu’il était très sûr de sa réponse, et était probablement droit.
Gwen hésita, vraiment vouloir l’amadouer pour la sécurité de la pièce où il pourrait la prendre correctement et sans crainte d’être découverts. The Slut poussé son épaule. Allez-y, vivre un peu.
À contrecœur, elle se tenait, sauter précipitamment ses seins de nouveau dans son soutien-gorge comme une forme maigre de la couverture, et se rendit à son mari. Elle se mis en face de lui, dans l’espoir qu’il agirait comme un bouclier pour son haut du corps tandis que le garde-corps en tissu drapé serait cacher son sexe exposée. mains fortes ont débarqué sur ses épaules que leurs lèvres se touchèrent et l’ont forcée vers le bas jusqu’à ce qu’elle était à genoux, le bout de son personnel engorgés une colère rouge même en basse lumière. Consciemment elle savait que tous ceux qui veulent haut de la plage verrait un homme appuyé le dos à la balustrade, la femme nue à ses pieds la plupart du temps cachés par le balcon partiellement clos. Inconsciemment, elle ravie à la méchanceté de tout cela. Elle allait prendre son mari dans sa bouche, le laisser finir là s’il voulait, à la vue de tous ceux qui pourraient prendre soin de regarder.
Tim ne lui laissa pas le temps de contempler le coq en face d’elle que ses mains bougeaient de ses épaules à l’arrière de sa tête, la poussant doucement vers l’avant jusqu’à ce que la tête spongieuse de son bâton heurta ses lèvres. Gwen ouvrit la bouche et laissez-le glisser dans l’insistance de ses mains sur sa tête pour accepter son pénis de son excitante encore plus. Malgré son orgasme, elle se trouva humide et prêt à travailler vers un autre.
Gwen prit et caressé le sac de son mari avec une main tandis que l’autre enroulée autour de son axe, caressant et prévenir ses hanches de lui conduire trop profondément dans sa bouche pompage. Toujours les mains tenait la tête en place, pas à peu près, mais elle les sentait, un rappel qu’elle ne devait pas quitter jusqu’à ce qu’il soit satisfait.
Elle a continué comme ça pendant plusieurs minutes, son cou et de la mâchoire fatigantes, se disant qu’elle ne pouvait pas arrêter sans sa permission. Son rythme et la respiration lui ont dit qu’il ne serait pas beaucoup plus longtemps.
« Gwen », a grogné doucement, «je vais foutre. »
Elle ronronnait en réponse, excité par la façon dont il a annoncé son orgasme imminent. «Cum ‘était pas un mot qu’il a utilisé dans son entreprise; «Terminer» était la façon dont il normalement annoncé les rares fois où il a ressenti le besoin de le faire. Et pourtant, ce soir, elle savait qu’il était le mot approprié pour ce qu’il était sur le point de le faire.
« Cumming- » dit-il encore avec un grognement étouffé comme le premier jet a frappée dans le dos de la gorge. Gwen savait mieux à quoi nous attendre cette fois, et a recueilli le liquide salé sur le dos de sa langue comme elle l’a fait mieux pour contrôler la poussée d’urgence de son mari. A l’expiration lourd et frisson finale lui ont dit qu’il était vide.
Elle sourit et avala comme elle se leva, Tim détention et l’embrasser avant qu’elle ne puisse s’échapper. Le moment plus, Gwen se retira à l’intérieur, soucieux de ne pas pousser leur chance. Malgré les exhortations sa perversion avait remué, elle a décidé qu’ils ne pouvaient attendre jusqu’au matin, qu’après avoir dormi, quand elle ne pouvait être satisfait pleinement. Commander a fallu attendre 10.